Le CV flou

 

Dans une pile de 50, 100, 200 CV, un recruteur va vite aller à l’essentiel pour déceler le meilleur candidat. Facilitez-lui la tâche en ciblant exactement les compétences que vous pouvez lui apporter. Rester évasif ne paye guère. 

« Mieux vaut en raconter peu et faire une description adaptée de ce qu’on peut apporter à l’entreprise plutôt que rester trop évasif », explique Olivia Morin du Carrefour Jeunesse Emploi de Montréal Centre-ville. Le recruteur n’aura pas de temps à perdre à essayer de lire entre les lignes pour comprendre votre parcours. « Quand je reçois un CV », raconte Christopher Livingstone du cabinet de recrutement Proforce Personnel, « je regarde avant tout l’expérience professionnelle. Il faut qu’elle soit cohérente, détaillée et qu’elle réponde exactement à ce que je recherche. » 

Un bon CV va à l'essentiel

 

Un bon CV, c’est un CV qui va à l’essentiel et qui montre clairement que vous possédez les qualités requises pour le poste. Évitez donc les descriptions trop compliquées ou les termes trop généraux car le recruteur doit déceler rapidement quelles sont vos aptitudes. Renseignez-vous sur l’entreprise, sur le poste visé et sur le type de tâches qu’il réclame et mettez en valeur des informations cohérentes. 

« Il est important, note Elodie Darras du Citim, de donner un titre à son CV. Si vous postulez pour un poste d'ingénieur commercial, inscrivez-le clairement sur votre CV. L'intitulé doit sauter aux yeux car le recruteur cherche quelqu'un pour un poste bien précis. »

N'hésitez pas non plus à peaufiner votre mise en page pour faire ressortir, en gras par exemple, les points les plus importants. Votre CV gagnera en clarté et donc en efficacité.